Frédéric Mai

Stop Stress : 3 solutions simples qui fonctionnent

Développement personnel

Stop Stress : 3 solutions simples qui fonctionnent

Dans cet épisode, nous allons parler de stress, et de 3 leviers simples qui fonctionnent

Répondre à la question « Comment gérer son stress » n’est pas toujours évident. Sachant que pour éliminer le stress, il faut agir sur la source de ce stress.
Par où commencer ? Doit-on changer de comportements, doit-on changer de travail ou d’options de vie ?
Avant d’en arriver là, il y a 3 leviers simples que j’aimerais partager avec vous et qui consolideront votre résistance au stress :

  • Les habitudes de vie
  • La confiance en soi
  • Le lâcher prise

Le processus d’adaptation face au stress comprend 3 phases :

  • La phase d’alarme, C’est l’organisme qui réagit de façon urgente à un agent stressant
  • La phase de résistance qui est l’adaptation à l’agent stressant. Et là, on vient utiliser nos réserves,
  • Et puis la phase d’épuisement qui est le seuil critique où l’organisme n’est plus en mesure de s’adapter.

Alors comment gérer notre stress et permettre une meilleure adaptation aux événements stressants ?
Comment prendre du recul sur ces agressions quotidiennes qui nous épuisent ?

Je vous propose de découvrir ces 3 leviers, pratiques et simples à mettre en place au quotidien, afin de mieux vous protéger contre les effets néfastes du stress.
Prenez beaucoup de plaisir à expérimenter ces actions chaque jour, et à embellir votre vie avec de nouvelles habitudes !

Vous constaterez que le stress perdra petit à petit de l’ampleur sur vous.

 

 

Levier n° 1 - Gérer son stress au travers de 3 nouvelles habitudes de vie

  • Se focaliser sur le positif
  • Reconsidérer son hygiène de vie
  • Apprendre à gérer son temps

 

Première nouvelle habitude, Commençons par nous focaliser sur le positif
 

Qu’est-ce qui va bien chez vous ? C’est la question que nous devrions nous poser à chaque instant. C’est vrai, à quoi bon finalement faire des points incessants sur ce qui ne va pas, ou ce qui nous rend malheureux ?

Nous avons toujours 2 possibilités pour aller mieux dans la vie et pour réduire les effets du stress :

  • Soulager ou libérer ce qui ne va pas bien,
  • Identifier et entretenir ce qui est positif.

C’est le second point qui nous intéresse ici, et qui est véhiculé par la psychologie positive.
 

Alors, dans ce cadre, je vous invite à mener les expérimentations suivantes :

  • Tout d’abord,
    Prenez l’habitude d’observer vos pensées et de faire une pause si nécessaire, de dire stop et d’exprimer vos ressentis et vos émotions.
    Par exemple, face à une situation dérangeante, je vous propose de prendre 3 grandes respirations ; puis d’identifier vos ressentis et vos émotions, et de chercher la pensée qui a généré ce ressenti désagréable en vous. Cette pensée est sans doute liée à des croyances anciennes qui font écho en vous.


Et imaginez maintenant une nouvelle façon de penser lorsque cette situation se reproduira. Que pourrez-vous penser ou qu’allez-vous faire, la prochaine fois vous vous retrouvez dans cette situation ?
Et quelles seront alors les conséquences si vous mettez en place ce nouveau schéma de pensée ?

 

  • Ensuite,
    Focus sur le positif : identifiez ce qui vous fait du bien, les émotions positives dans toutes vos activités personnelles, comme professionnelles, et entretenez-les.
    Plus vous  serez conscients de ce qui vous fait du bien, moins vous laisserez de la place à ce qui vous génère du stress.
     
  • Et enfin,
    Chaque soir, pourquoi ne pas mettre en place la méditation des 3x3
    5 minutes avant de vous endormir, installez une respiration lente et régulière.
    Et identifiez 3 moments positifs de votre journée, aussi infime soient-ils, du moment où ils vous ont procuré des émotions positives.
    Ensuite, exprimez 3 gratitudes, des personnes, des situations ou des choses pour lesquels vous êtes reconnaissant.

    Et enfin 3 fiertés de votre journée.

    OK ?
     

Après le positif, je vous propose de Reconsidérer votre hygiène de vie
 

Adopter une bonne hygiène de vie est un bon préalable à toute démarche de gestion du stress :

  • Une alimentation saine et équilibrée permet un apport régulier en éléments nutritionnels indispensable à une bonne santé physique, émotionnelle et mentale.

Mangez de tout  mais un peu, soyez conscient de ce que vous mangez, pas trop sucré, pas trop salé, pas trop gras. Prenez le temps et du plaisir à avaler vos repas à des heures régulières. Votre corps vous en sera reconnaissant

 

  • Privilégiez votre sommeil est un remède antistress naturel : se coucher à des heures régulières lorsque vous ressentez les symptômes de la somnolence (bâillements, paupières qui se ferment, yeux qui piquent…). Adoptez un environnement sain : sans nuisances sonores ou lumineuses, une température fraiche, une bonne literie, pas d’écran avant d’aller dormir, pas d’animaux dans la chambre. Evitez les excitants après 16 heures, faites de l’exercice physique régulièrement, dînez léger au moins 2 heures avant le coucher.
     
  • L’activité physique permet de détendre le corps et l’esprit, d’améliorer l’humeur, de favoriser le sommeil et réduire les effets du stress. Les endorphines libérées par l’effort apaisent douleurs et tensions et apportent une sensation de plénitude.

Alors, qu’allez-vous mettre en place dès aujourd’hui pour mener une vie plus saine et plus légère ?
 

Enfin 3è nouvelle habitude, Apprendre à gérer son temps amène plus de sérénité


Une organisation personnelle et professionnelle efficace contribue à une meilleure maîtrise du stress.

  • Bien gérer son temps, c’est tout d’abord trouver un juste équilibre entre vie professionnelle, vie personnelle, vie familiale et vie sociale,
  • Maîtriser son temps, c’est savoir identifier et planifier ce qui est important et urgent,
  • Optimiser son temps, c’est aussi organiser et réserver du temps libre pour s’occuper de soi. Le temps pour soi, c’est du temps en moins pour le stress.
  • Manager son temps, c’est également se fixer des objectifs et des petites étapes pour les atteindre. Ainsi la motivation restera toujours au top.
  • Enfin, disposer de son temps, c’est mettre en place une bonne communication, c’est savoir dire non, ou déléguer quand il le faut.
     

Alors, je vais vous proposer de mener une réflexion sur votre temps :
 

Sur la base de la dernière semaine écoulée, observez la répartition de votre temps entre :

  • Temps professionnel (Lié à l’activité professionnelle ou les études)
  • Temps familial (Lié aux rapports parents, enfants, frères et sœurs, conjoint)
  • Temps vie sociale (Lié à aux relations amicales, associatives, de groupe)
  • Temps entretien et logistique (Lié aux tâches ménagères et confection des repas)
  • Temps personnel (Lié à l’épanouissement personnel)

Indiquez en pourcentage, le temps passé dans chacune de ces catégories :
Temps professionnel, familial, vie sociale, entretien et personnel

Puis à côté, indiquez ce que vous souhaiteriez pour chacune de ces dimensions :
Professionnel, familiale, sociale, entretien, et personnel

Et puis maintenant, posez-vous les questions suivantes :

  1. Qu’est-ce que je fais actuellement pour répondre à mon idéal ?
     
  2. Quelles actions simples pourrais-je mettre en place pour tendre vers mes priorités ?

 

 

Ce qui nous amène au levier n° 2

Améliorer la confiance en soi pour moins de stress

 

La confiance en soi est le sentiment d’avoir les ressources nécessaires face à une situation donnée. Lorsqu’une personne ne croit pas en son potentiel à réussir, elle perd le contrôle de la situation et est alors sujette aux symptômes du stress.

Améliorer la confiance en soi est donc une solution efficace pour réduire les effets du stress.
Je vous partage 3 solutions qui permettront de donner un coup de boost à votre confiance :

  • Prendre conscience de sa valeur
  • Accepter l’échec et la vulnérabilité
  • Savoir s’affirmer de manière positive

 

Le premier c’est Prendre conscience de sa valeur


Identifier tous ses atouts, qualités, compétences, forces de caractères… permet de constater son potentiel et de réaliser toute la richesse qui nous habite. Se donner de la valeur, c’est croire en nos ressources pour affronter les situations.

Alors, je vous invite à mener cette expérience :

Faites l’inventaire de 50 qualités et de 50 réussites. Pour cela, fermez les yeux et voyagez dans le temps, et mettez le doigt sur toutes vos qualités et réussites, aussi infimes et modestes soient-elles.
Que constatez-vous ?
Chaque jour, vous pouvez lire une de ces qualités ou réussites au hasard et imaginer à quoi elle pourrait vous servir dans vos projets.

 

Accepter l’échec et la vulnérabilité vous libère de vos limites


Autorisez-vous à être vulnérable, considérez vos échecs comme des apprentissages et des tremplins pour évoluer. Acceptez l’échec et la vulnérabilité vous rendra plus libre, et moins sensible aux facteurs de stress.

Par exemple : Repensez à votre dernier échec et à propos de cet échec, posez-vous les questions suivantes :

    • Qu’avez-vous ressenti et que ressentez-vous aujourd’hui ?
    • Que vous a enseigné cet échec ?
    • Qu’est-ce qui a changé dans votre vie ?
    • Quel est votre nouvel état d’esprit ?
    • Et vos réussites, y prêtez-vous attention autant qu’à vos échecs ?
       

Savoir s’affirmer est Une troisième voie vers plus de confiance en soi


S’affirmer de manière positive, c’est faire part de ses idées, de ses opinions, de ses décisions tout en respectant l’autre, c’est exprimer ce qui est important pour nous, nos besoins, nos émotions, nos choix.

Tentez une expérience : Essayez de changer votre façon de faire passer vos idées, ou de demander quelque chose en appliquant ces quelques conseils :

  • 1er conseil : Evoquez les situations de façon neutre en se basant sur les faits et non sur les personnes (Evitez par exemple d’employer le tu ou le vous)
  • 2è conseil : N’hésitez pas à dire non en considérant toujours la proposition de la personne
    Vous savez refuser, ce n’est pas dire non à une personne, mais juste à une situation à un moment donné. Donc pas de mal à dire non.
  • 3è conseil : Exprimez vos besoins sans les imposer, juste ce qui est important pour vous dans cette situation
  • Quatrièmement : Exprimez votre ressenti et vos émotions afin de toucher l’autre
  • 5è conseil : proposez votre solution face à un problème donné, et demandez à votre interlocuteur si ça lui convient. Si ça ne convient pas, que propose-t-il ? Sur quoi pouvez-vous vous mettre d’accord ?
  • Et enfin, Cessez de vouloir être aimé(e) par tout le monde.

Il est important de prendre soin de vous avant les autres. C’est vital pour votre équilibre !
Et puis, c’est sur votre monture que vous irez loin, pas sur celle des autres !

 

Le 3ème levier que je voulais vous partager face au stress, c’est le lâchez prise 

 

Lâcher prise est une notion à la mode certes mais qui bien dire ce que ça veut dire.

Lâcher prise, c’est Renoncer à vouloir tout contrôler, c’est Accueillir et accepter ce qui se présente à nous, c’est Se retrouver ici et maintenant, c’est Passer d’un état à un autre pour se libérer.
S’autoriser à voir son monde autrement et c’est Un moment idéal pour créer et faire des choix.

Je vous donne 3 pistes pour favoriser le lâcher prise :

  • Accueillir et accepter
  • Se connecter à la nature
  • Méditer
     

La première piste, c’est Accueillir et accepter ce qui vient sans jugement


Nous avons souvent tendance à vouloir tout contrôler, tout maîtriser.
Mais essayez d’accueillir et d’accepter ce qui vient sans jugement, soyez juste présent et à l’écoute de l’autre et de vous-même.

Cette prise de recul vous permettra :

  • de mieux considérer les situations,
  • de mieux canaliser et gérer vos émotions,
  • d’éviter les conflits inutiles,
  • de dédramatiser les faits,
  • de mieux vous affirmer.

Alors, entraînez-vous ! Avant de réagir ou de sur-réagir, prenez 1 grande respiration, et préparez-vous à accueillir et accepter les situations et les personnes. Et lorsque je dis accepter, ce n’est pas être d’accord, c’est juste accepter ce que pense l’autre.


Se connecter à la nature est une seconde piste pour lâcher prise

 
En se plongeant dans la nature, le corps respire mieux, marche mieux et l’esprit s’éveille…
Nos cinq sens nous renvoient des moments intenses, des images, des sons, des odeurs, des sensations… qui nous déconnectent petit à petit de notre réalité, cette réalité qui oscille entre passé et futur, et qui nous empêche de vivre l’instant présent.

Errer dans la nature, c’est aussi s’ouvrir à soi, à sa créativité, à ses intuitions… en baissant la garde, en mettant de la lumière, de la raison et de la clarté dans nos idées. Le temps laisse la place à l’instant, et les barrières tombent… Nous prenons de la distance, de la confiance, et côtoyons la paix intérieure.

A une période de ma vie, je me suis perdu… et la nature m’a aidé à me reconnecter à moi-même. Aujourd’hui, lorsque j’ai besoin de clarté, d’organisation, de créativité ou de me recentrer, je me prépare en m’évadant 1 heure dans la nature. Et mon état intérieur s’ouvre vers le meilleur…

N’hésitez pas, sortez dans la nature, mettez-vous en marche, respirer la vie, activez vos sens, autorisez-vous à lâcher prise tout simplement, et à activer des ressources en vous.

 

Méditez, méditez, méditez, c’est la troisième piste pour lâcher prise


La méditation est une pratique simple qui permet de se recentrer sur l’instant présent, de voir les choses de façon plus claire et plus juste.

En portant son attention sur la respiration, il est possible de se connecter à soi, à ses ressources intérieures, et à ce qui est vraiment important pour nous.
En se focalisant sur notre corps, en ramenant sans cesse notre attention à la respiration, nous finissons par lâcher prise. Nous nous autorisons à laisser de côté tout ce qui nous préoccupe, le temps d’un petit voyage avec nous-même.

Ce moment de paix apporte tant de réconfort, nous détourne de nos stress, nos douleurs et de nos peurs, et favorise l’émergence d’un état intérieur apaisé permettant d’envisager les situations de façon objective et claire.

Prenez chaque jour dix minutes pour méditer : Vous vous asseyez sur une chaise dans une position confortable et alerte, vous fermez les yeux et vous respirez. Focaliser votre attention sur la respiration, et si des pensées vous submergent, vous revenez à votre respiration, calmement, sans tension… Et pour cela, il n’y a rien à faire, juste à laisser faire…
J’inspire et j’expire les tensions pour laisser un peu plus de place au calme…
Et je reste connecté à ma respiration, inspiration, expiration…

Plus vous pratiquerez la méditation, plus elle deviendra une réponse efficace vers plus de paix et d’équilibre.
 

Nous voici arrivé à la fin de cet épisode et 3 leviers pour développer une meilleure résistance au stress.

 

Merci pour votre attention, c’était Frédéric Mai pour l’émission #OSERMAVIE.

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux, ou sur mon site internet Coaching-personnel.fr.

Si vous avez aimé cet épisode, n’hésitez pas à réagir en commentaire, ou à me laisser un petit audio ou à lever le pouce pour aimer ce podcast.

Enfin Si vous avez besoin d'aide pour expérimenter le lâcher-prise, gérer votre stress, prendre confiance en vous et aux autres, je reste disponible pour vous donner toutes les informations sur mes accompagnements OSERMAVIE, OSERMONJOB ou OSERMONBUSINESS et établir avec vous un plan d’action personnalisé.

Prenez soin de vous et à très bientôt


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Coaching-personnel.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.